Les acteurs

Des vignerons engagés

Découvrez les femmes et les hommes membres de l’association Vignerons & Terroirs de Lantignié, leur philosophie, leur engagement, et l’ensemble des appellations qu’ils produisent.

Maison Dominique Piron

Julien Revillon

Le défi de l’agroécologie

n n’échappe pas à sa vocation. En 1983, âgé tout juste de dix ans, Julien Revillon trempait ses lèvres dans un verre de Château Gilette « Crème de Tête 1950 », un grand liquoreux de Sauternes. Une « révélation », à l’origine, avec ses racines familiales vigneronnes à Saint-Amour, son oncle sommelier, et son grand-père chef étoilé à Belleville dans les années 1970, d’une passion qui ne s’est jamais démentie, conduisant ce natif de Lantignié à revenir au vignoble après un détour par la banque où il avait en charge… les dossiers des vignerons. « Après avoir travaillé chez Jean-Luc Colombo à Cornas, j’ai eu envie de me rapprocher de mes racines beaujolaises. J’ai repris en 2013 sept hectares de vignes à Henri Fessy, et je me suis associé à Dominique Piron, avec l’ambition de reprendre à terme sa structure de vinification » explique Julien Revillon.

Ce fut chose faite en 2020, avec la reprise par le vigneron de Lantignié de la totalité des parts et de la distribution des vins de la marque Dominique Piron. Julien Revillon exploite aujourd’hui vingt-deux hectares en propre, dont cinq hectares sur Lantignié. Il envisage de replanter six hectares supplémentaires sur la commune dans les trois prochaines années, suivant les préceptes de l’agroécologie et de l’agroforesterie (plantation d’arbres dans les vignes). « Je me retrouve bien dans ce concept qui permet de respecter l’environnement et de préserver la beauté des paysages. Je vais aussi lancer la culture biologique sur une dizaine d’hectares, ainsi que sur les six hectares en projet » conclut le vigneron. De quoi produire, à l’issue de vinifications classiques « qui ne dénaturent pas le lieu », des vins comme il les aime, soyeux et purs.

  

1983

Dégustation d’un Château Gilette, « Crème de Tête 1950 ». Une révélation.

2013

Installation dans le Beaujolais sur un domaine de sept hectares.

2020

Lancement du projet viticole agroforestier en autonomie à Lantignié.

L'équipe du domaine

Pas de salarié.

Nombre
d'hectares

22 hectares exploités, et 12 hectares de terres à vignes à replanter.

Maison Dominique Piron

1216, route du bas
69910 Villié-Morgon

Appellations